La Semaine Nationale des Techniciens et Techniciennes en Santé Animale!

October 15, 2015

La Semaine Nationale des Techniciens et Techniciennes en Santé Animale!

Je suis toujours surprise d’entendre les gens étonnés d’apprendre qu’il existe des infirmiers/ères vétérinaires. On pense souvent qu’il s’agit de techniciens de laboratoires ou d’assistants vétérinaires, mais en fait c’est une profession à part entière. Afin d’obtenir un diplôme en Technique de Santé Animale, les étudiants doivent compléter un programme de 3 ans qui est un des programmes techniques les plus exigeants offerts dans les CÉGEP. C’est un programme très compétitif dont la procédure d’admission est très rigoureuse, incluant une entrevue afin de s’assurer que les meilleurs candidats y accèdent.

Quelques-uns des cours à compléter sont la microbiologie, la physiologie, la pharmacologie et la parasitologie. En plus, les étudiants doivent compléter deux internats cliniques au courant de leur dernière année. Les Techniciens/ennes en Santé Animale (TSA) sont prêts à assumer plusieurs tâches dont diverses procédures de laboratoire tels les analyses de sang et d’urine, la radiologie, le placement de cathéters intraveineux et le prélèvement d’échantillons sanguins. Ils s’assurent de la stabilité des patients durant l’anesthésie en surveillant les fonctions vitales des patients en chirurgie, ils peuvent aussi assister en chirurgie, ils connaissent les instruments chirurgicaux pour chaque procédure ainsi que les méthodes de stérilisation. Ils effectuent les dentisteries et sont également très connaissant du comportement, de la nutrition ainsi que de la reproduction des animaux. Ils peuvent aussi se spécialiser dans divers domaines tels que : réadaptation physique, dentisterie, nutrition, chirurgie, urgentologie et soins intensifs, anesthésie, comportement animal, oncologie, cardiologie, neurologie, contrôle de la douleur, etc. Il ne faut pas oublier aussi tous les TSA qui travaillent dans les zoos, les laboratoires, parcs fauniques, services ambulatoires, etc.

Ils acquièrent aussi des connaissances de la gestion d’une clinique et doivent faire preuve d’une facilité de communication et d’interaction avec les clients, et doivent démontrer une certaine compassion et capacité d’agir dans des situations qui peuvent être très difficiles. Les horaires de travail exigent une grande flexibilité; travailler tard le soir, les fins de semaines et durant les congés fériés (même la veille du Jour de l’An et la Fête du Travail) sont à prévoir. Ils se dévouent entièrement à apporter les meilleurs soins à vos animaux de compagnie.

Être une infirmière vétérinaire n’est pas seulement une profession, c’est une vocation. Ils font partie de la grande équipe professionnelle vétérinaire et nous ne pourrions bien faire notre travail sans eux. Ce sont des individus très dévoués malgré la faible rémunération pour ce travail très exigeant; et soyons francs, personne ne choisit cette carrière en pensant au salaire. Ils le font par amour de la profession.

En l’honneur de la Semaine Nationale des Techniciens et Techniciennes en Santé Animale, du 11 au 17 octobre 2015, nous devons profiter de cette occasion pour reconnaître leur contribution à la médecine vétérinaire et leur dévouement aux soins de qualité pour leurs patients. Je tiens à personnellement remercier toutes les infirmières avec qui nous travaillons tous les jours : Pamela, Deana, Tanya et Tanya, Valérie, Sabrina, Gaby, Émilie et je ne voudrais surtout pas oublier notre Infirmière en Chef, Stéphanie. Nous ne pourrions bien faire notre travail sans vous toutes et apprécions grandement votre dévotion 🙂

La prochaine fois que vous visiterez votre vétérinaire, n’oubliez pas de remarquer l’excellent travail de la technicienne qui s’occupe de votre animal de compagnie et assurez-vous de lui dire : « Merci! »